September 6, 2019 11

All Katakana in 35 minutes! (with Timestamps) – Katakana alphabets with pronunciation

All Katakana in 35 minutes! (with Timestamps) – Katakana alphabets with pronunciation


カタカナをならいましょう (katakana wo naraimashou) Apprenons tous les Katakana. Pour chaque caractère vous verrez un modèle de Katakana comme celui-ci. En haut vous avez la prononciation dans votre alphabet. Dans ce cas “o”. Les chiffres que vous voyez ici (1,2,3) indiquent l’ordre des traits. Dans quel ordre vous devriez écrire ce caractère. Au fait, je vais compter 1, 2, 3, 4 en Japonais dans cette leçon. Donc vous allez entendre :
いち(ichi), に(ni), さん (san), よん (yon) à la place de 1, 2, 3, 4. La lettre de l’alphabet que vous voyez à la fin de chaque trait indique comment terminer le trait. Il y a trois manières de terminer les traits pour les caractères Japonais. La lettre “S” signifie “Stop” Vous devez littéralement stopper votre stylo. La lettre “B” signifie “Brush-up” (coup de peinceau vers le haut). Un crochet naturel devrait apparaître si vous suivez l’ordre des traits. Puis, la lettre R signifie “Relâcher”. Ce qui signifie que vous relâchez progressivement votre stylo et les pointes s’affinent. Pour vous faciliter les choses, je fournis les horodatages dans la description sous cette vidéo. では、はじめましょう (deha, hajimemashou) Ok, commençons. Ok, la première lettre. Katakana ア (a) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Relâchez. Assurez-vous que le début du deuxième trait ne touche pas le premier trait. Donc vous devriez avoir un petit espace ouvert ici. Aussi, pour cette partie, vous pouvez les faire se toucher, ou vous pouvez laisser un tout petit espace ici. Mais faites attention que l’espace ne soit pas trop large. Le début du trait n°2 est sensé dépasser légèrement en haut comme ceci. Donc assurez-vous de ne pas écrire votre ア (a) comme ça. Assurez-vous toujours que votre trait n°2 dépasse en haut comme ceci. Encore une chose, le trait n°2 est de type incurvé. Ce n’est pas une ligne droite. Donc votre ア (a) ne devrait pas ressembler à ça. Katakana イ (i) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. Ce n’est peut-être pas si clair, mais le trait n°1 est légèrement incurvé. Ce n’est pas une ligne droite. Donc attention de ne pas écrire votre イ (i) comme ça. Mais en même temps, vous ne devez pas marquer trop l’incurvation comme ceci. Sinon votre イ (i) n’aura pas l’air bien. Katakana ウ (u) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. C’est une ligne droite complètement connectée au trait n°3. Donc attention de ne pas écrire votre katakana ウ (u) comme ceci. Pour révision, le hiragana う (u) s’écrit comme ceci. Il est presque identique au katakana ウ (u) Mais pour le le hiragana う (u), le premier trait est comme ceci, et pour le katakana ウ (u) ce doit être une ligne droite comme cela. Aussi, cette partie du trait n°3 est joliment incurvée. Donc faites attention de ne pas écrire votre ウ (u) comme ceci. Katakana エ (e) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. C’est une lettre très simple. Assurez-vous juste que le trait n°2 soit deux fois plus grand que le trait n°1. Donc votre エ (e) ne devrait pas ressembler à ça. Katakana オ (o) 1 (いち) Stop. 2 (に) Brossez vers le haut. 3 (さん) Relâchez. C’est la ligne centrale de ce caractère, et comme vous pouvez le voir, le trait n°2 est situé légèrement à droite. Assurez-vous d’avoir brossé vers le haut et faites attention de ne pas faire le trait n°3 trop long comme ça. Katakana ン (n) semble être un caractère si simple, mais étonnamment beaucoup de gens ont du mal à l’écrire correctement. L’astuce est d’aligner le trait n°1 et 2 ici. Et assurez-vous que le bout du trait n°2 ne touche pas le plafond. Vous devez avoir un espace ouvert ici. Ok, essayons le katakana ン (n). 1 (いち) Stop. 2 (に) Montez puis relâchez. Une fois encore, assurez-vous que les deux traits soient alignés ici, que le bout du trait n°2 ne touche pas le plafond. Soyez attentif ici car plus tard, vous allez apprendre ce caractère dont les deux traits sont alignés par rapport au plafond. C’est le katakana ソ (so). Comme vous pouvez le voir, le katakana ソ (so) puis le katakana ン (n) ont une forme très similaire. Donc pour différencier ces deux caractères, il est crucial que vous maitrisiez l’écriture du katakana ン (n) en alignant ses 2 traits sur le côté. Si vous écrivez quelque chose comme ça, je ne peux pas vous dire si vous avez écrit le katakana ソ (so) ou le katakana ン (n). Donc vérifiez que votre katakana ン (n) ne ressemble pas à ça. Katakana カ (ka) Le katakana カ (ka) ressemble au hiragana か (ka), mais la différence est qu’il n’y a pas de trait n°3 pour le katakana カ (ka). Il a deux traits seulement. Aussi, pour le hiragana か (ka), il y a un joli coude ici. Pour le katakana カ (ka), cette partie forme un angle très aiguë. Ok, essayons le katakana カ (ka). 1 (いち) Brossez vers le haut. 2 (に) Relâchez. Comme pour le hiragana か (ka), vous avez un brossage vers le haut à la fin du trait n°1. Et comme je l’ai dit, s’il vous plaît ne faites pas ça. Il n’y a pas de trait n°3 pour le katakana カ (ka). Katakana キ (ki) Katakana キ (ki) est un peu similaire au hiragana き (ki). La différence est qu’il n’y a pas de brossage vers le haut au trait n°3 et il n’y a pas de trait n°4 pour le katakana キ (ki). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. C’est tout. Vous pouvez conserver une même longueur pour les traits n°1 et n°2, ou faire le n°2 un peu plus long. Mais faites attention de ne pas faire le n°2 trop long comme ceci. Sinon il ne ressemblerait plus du tout à キ (qui). Et une fois de plus, il n’y a pas de trait n°4 pour le katakana キ (ki) donc s’il vous plaît ne faites pas ça. Katakana ク (ku) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Relâchez. Gardez votre katakana ク (ku) assez mince. Ne le faites pas dodu comme ça. Je dois aussi vous parler de cette partie. Le trait n°1 peut avoir l’air de dépasser un petit peu ici dans certaines polices d’impression. Faites attention de ne pas le rendre trop distinctif. Je vois parfois mes étudiants écrire leur katakana ク (ku) comme ceci. Cette partie dépasse beaucoup trop. Faites attention de ne pas faire ça. Si vous les faites dépasser un tout petit peu comme ça, alors c’est ok. Katakana ケ (ke) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. Il peut ne pas être si évident dans la police d’impression. Les traits 1 et 3 sont légèrement incurvés. Et assurez-vous de donner au trait n°3 assez de longueur comme ceci. Donc votre Katakana ケ (ke) ne devrait pas ressembler à ça. Katakana コ (ko) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. C’est tout. Si vous faites cette partie légèrement en diagonale votre コ (ko) aura l’air plus joli. Mais c’est aussi ok de le faire tout droit comme ça. Faites juste attention à ne pas faire cette partie trop raide comme ceci. Sinon votre katakana コ (ko) ne ressemblera plus du tout à コ (ko). Katakana サ (sa) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. Beaucoup de gens font la confusion entre le katakana サ (sa) et le hiragana せ (se). Je sais qu’ils se ressemblent beaucoup. Mais pour le hiragana せ (se), cette partie est plus anguleuse. Alors que pour le katakana サ (sa), c’est une courbe très douce. Faites juste attention à ne pas faire les traits n°2 et n°3 trop éloignés l’un de l’autre comme ceci. Katakana シ (shi) Etant donné qu’on a déjà appris comment écrire le katakana ン (n), katakana シ (shi) ne devrait pas être trop dur parce que vous n’avez qu’à ajouter un trait en plus au katakana ン (n). Ok, écrivons le katakana シ (shi). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. Comme le katakana ン (n), ces trois traits sont alignés ici sur le côté. Et le bout du trait n°3 n’est pas supposé toucher le haut. Donc vous devez avoir un espace ouvert ici. Donc faites attention de ne pas écrire quelque chose comme ça. Ensuite ça ne ressemblera plus du tout à シ (shi). Katakana ス (su) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. Assurez-vous de donner à ces deux parties une longueur presque identique. Et cette partie, ainsi que cette partie ont quasi la même hauteur. Donc votre katakana ス (su) ne devrait pas ressembler à ça ou ne pas ressembler à ceci. Katakana セ (se) 1 (いち) Montez légèrement puis relâchez. 2 (に) Stop. Assurez-vous que l’extrémité du trait n°2 ne va pas au-delà de cette ligne. Donc vous devriez pas le faire trop long comme ceci. Vous devriez avoir un espace ouvert ici, donc le bout du trait n°1 ne devrait pas toucher le trait n°2. Sachez que cette partie n’est pas un crochet. C’est une ligne indépendante. Donc votre セ (se) ne devrait pas ressembler à ça. Assurez-vous d’avoir assez de longueur ici. Katakana ソ (so) Le katakana ソ (so) est très similaire au katakana ン (n) que nous avons déjà appris. Pour le katakana ン (n), les deux traits sont alignés sur le côté. Mais pour le katakana ソ (so), ils sont alignés en haut. Ok, voici le katakana ソ (so). 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. Comme je l’ai dit, les deux traits sont alignés en haut pour le katakana ソ (so). Et l’extrémité du trait n°2 n’est pas supposé toucher cette ligne. Donc vous devez avoir un petit espace ouvert ici. D’autre part pour le katakana ン (n), les deux traits sont alignés sur le côté, et l’extrémité du trait n°2 n’est pas supposée toucher le plafond. Donc merci de vous en souvenir pour le katakana ン (n). Les deux traits sont plus horizontaux. D’autre part pour le katakana ソ (so), ils sont plus verticaux. Katakana タ (ta) Le katakana た (ta) est très similaire au katakana ク (ku) Comme vous pouvez le voir, la seule différence est l’ajout d’un trait supplémentaire. Ok, essayons le katakana タ (ta). 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Relâchez. 3 (さん) Stop. Comme le katakana ク (ku), gardez votre katakana タ (ta) assez mince. Donc faites attention de ne pas écrire votre katakana タ (ta) comme ça. C’est trop large. De plus, dans certaines versions imprimées de ce caractère, vous pourrez voir cette partie non connectée. Mais quand vous écrivez votre katakana タ (ta), je vous recommande de le connecter complètement ou de laisser un tout petit espace ici. Katakana チ (chi) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. La partie cruciale de ce caractère est de faire le trait n°3 incurvé comme ceci. Si vous faites le trait n°3 complètement droit comme ceci, ça deviendra un caractère Chinois qui signifie “mille”. Et nous lisons ce caractère “sen” en Japonais. Donc pour faire votre katakana チ (chi) sans qu’il ressemble au caractère Chinois pour “mille”, vous devez faire le trait n°3 incurvé. Merci de ne pas oublier de le faire. Katakana ツ (tsu) Puisque vous avez déjà appris le katakana ソ (so), le katakana ツ (tsu) ne devrait pas être trop mauvais car ce que vous avez à faire est d’ajouter un trait en plus au katakana ソ (so) pour en faire le katakana ツ (tsu). Ok, essayons le katakana ツ (tsu). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. Comme le katakana ソ (so) ou le katakana ツ (tsu), les 3 traits sont alignés en haut. Et le bout du trait n°3 n’est pas supposé toucher cette ligne. Et vous devez avoir un petit espace ouvert ici. D’autre part pour le katakana シ (shi) que nous avons déjà appris, les trois traits sont alignés sur le côté et le bout du n°3 n’est pas supposé toucher le plafond. Donc vous devez avoir un espace ouvert ici. Donc souvenez-vous de ceci pour le katakana ツ (tsu). Les trois traits sont plus verticaux. D’autre part pour le katakana シ (shi), ils sont plus horizontaux. C’est la principale différence entre ces deux caractères. Katakana テ (te) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Relâchez. Le point-clef de ce caractère est de faire le trait n°3 incurvé comme ceci. Donc faites attention de ne pas écrire votre テ (te) comme ceci. En passant, c’est le symbole actuel pour le “bureau de poste” au Japon. Donc assurez-vous que votre katakana テ ne ressemble pas au symbole du bureau de poste. Pour ça, faites le trait n°3 incurvé vers la gauche. Katakana ト (to) Comme vous pouvez le voir, le katakana ト (to) est un caractère très simple. Ok, essayons le katakana ト (to). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. C’est tout. Assurez-vous que le trait n°2 descende légèrement. Donc votre ト (to) ne devrait pas ressembler à ça. Mais faites attention de ne pas faire votre trait n°2 trop long comme ceci. Vous devez le garder environ à cette longueur. Katakana ナ (na) 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. Le katakana ナ (na) est un caractère si simple d’apparence. La seule chose à laquelle vous devez faire attention est de faire le trait n°2 incurvé vers la fin comme ceci. Donc votre katakana ナ (na) ne devrait pas ressembler à une croix Aussi, assurez-vous que le trait n°1 est assez long pour le katakana ナ (na). Si vous écrivez quelque chose comme ça, votre katakana ナ (na) ressemblera plutôt au katakana メ (me) que nous allons apprendre plus tard. Comme vous pouvez voir, katakana ナ (na) et メ (me) sont très semblables. Donc pour éviter la confusion, assurez-vous de faire le trait n°1 assez long pour le katakana ナ (na). Katakana ニ (ni) Ne serait-ce pas merveilleux si tous les caractères Japonais étaient aussi simples. Il n’y a que deux traits horizontaux. 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. C’est tout. Assurez-vous juste que le trait n°2 est plus long que le trait n°1. Donc votre ニ (ni) ne devrait pas ressembler à ça. Katakana ヌ (nu) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. C’est la ligne du bas de ce caractère. Et le bout de la n°2 n’est pas sencé toucher la ligne du bas. Donc attention de ne pas écrire votre ヌ (nu) comme ceci. Katakana ネ (ne) Le katakana ネ (ne) pourrait bien être le caractère le plus compliqué du groupe à consonance en “n”. Ok, essayons le katakana ネ (ne). 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. 3 (さん) Stop. 4 (よん) Stop. Assurez-vous de faire au trait n°3 assez de longueur. Ne le faites pas trop court comme ceci. Aussi, laissez-moi vous parler de cette partie. Dans de nombreuses polices d’impression, il se peut que vous puissiez voir cette partie non connectée. Mais quand vous écrivez manuellement ce caractère, je vous recommande de le connecter complètement comme ceci ou laissez seulement un petit espace ici comme cela. Tant que vous n’écrivez pas cette partie comme ça, votre ネ (ne) aura l’air bien. Katakana ノ (no) Comme vous pouvez le remarquer, le katakana ノ (no) est un caractère à l’allure très simple. C’est une ligne diagonale légèrement incurvée. Ok, essayons le katakana ノ (no). 1 (いち) Relâchez. C’est tout. La seule chose à laquelle vous devez faire attention est de faire la ligne incurvée. Ce n’est pas une ligne droite. Donc votre katakana ノ (no) de devrait pas être comme ça. Katakana ハ (ha) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. Le point-clef de ce katakana est de garder ces deux traits de la même longueur. Si vous faites le trait n°2 plus grand que le trait n°1 comme ceci, cela devient le caractère Chinois signifiant “huit”. Et nous lisons ce kanji はち (hachi) en Japonais. Donc assurez-vous que votre katakana ハ (ha) ne ressemble pas au caractère Chinois はち (hachi). Katakana ヒ (hi) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. Vous pouvez faire aller le trait n°1 légèrement vers le haut ou tout droit comme ceci. C’est également admis. Faites juste attention de ne pas le faire trop pencher. C’est beaucoup trop. Des fois je vois mes étudiants faire quelque chose comme ça. Ne relevez pas la fin du trait n°2. Faites attention de ne pas faire ça. Katakana フ (fu) 1 (いち) Relâchez. C’est tout. Vous souvenez-vous à quel point le hiragana ふ (fu) est compliqué ? En comparaison de l’hiragana ふ (fu), le katakana フ (fu) est très simple. La seule chose à laquelle vous devez faire attention est de stoper le trait avant d’atteindre cette ligne. Donc vous ne devriez pas écrire votre katakana フ (fu) comme ceci. Katakana ヘ (he) C’est le katakana ヘ (he). Et ceci est le hiragana へ (he). Voyez-vous une différence ? Ils semblent être identiques n’est-ce pas ? La seule différence est cette partie. Ca peut être difficile de voir à moins d’agrandir cette partie. Mais pour le katakana ヘ (he), c’est un angle totalement aigu. D’autre part pour le hiragana へ (he), l’angle est plus arrondi. Mais vous pouvez à peu près écrire ces deux caractères de la même manière. 1 (いち) Stop. Comme le hiragana へ (he), c’est tout. Et voici le hiragana へ (he). Je sais que ce n’est pas évident mais le hiragana へ (he) a un coin arrondi ici. Katakana ホ (ho) Le point-clef de ce caractère est la fin du trait n°2. Vous pouvez le faire relevé ou arrêté. C’est votre choix. Je le fais généralement arrêté, donc voyons cette version. 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. 4 (よん) Stop. C’est la ligne du bas de ce caractère. Et assurez-vous que les traits n° 3 et 4 soient au-dessus de cette ligne et ne la touche pas. Mais attention de ne pas les faire trop haut comme ça. Aussi, ne les connectez pas complètement comme ça. Ça donnerait ensuite un caractère Chinois qui signifie “arbre”. Et nous lisons ce caractère き (ki) en Japonais. Comme je l’ai également dit, vous pouvez aussi faire le trait n°2 relevé. La terminaison est petite, ne la faites pas trop grande comme ceci. Katakana マ (ma) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. Certaines personnes confondent le katakana マ (ma) et le katakana ア (a). Vous pouvez voir que la différence est le deuxième trait. Pour le katakana ア (a), il est joliment incurvé vers la gauche. Mais d’autre part pour le katakana マ (ma), c’est une courte ligne droite qui va vers la droite. Donc attention de ne pas faire le trait n°2 comme ceci ou comme ça. Et pour le katakana ア (a), c’était ok de laisser un petit espace entre le trait n°1 et 2. Mais pour le katakana マ (ma) assurez-vous de complètement les connecter. Souvenez-vous juste que le katakana マ (ma) ressemble à un triangle à l’envers. Katakana ミ (mi) Comme vous pouvez le constater, le katakana ミ (mi) ne ressemble pas au hiragana み (mi). Il a simplement 3 lignes qui vont vers le bas. Ok, essayons le katakana ミ (mi). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. C’est tout. Les trois traits sont tous supposés aller vers le bas. Assurez-vous de ne pas faire votre ミ (mi) comme ça. Vous pouvez conserver les trois traits de la même taille ou faire le trait n°2 légèrement plus petit que les deux autres. Je les fais généralement de la même taille. Faites attention de ne pas faire votre katakana ミ (mi) trop large comme ceci. Faites le assez mince et élancé. Katakana ム (mu) Nous avons déjà appris le katakana マ (ma) qui ressemble à un triangle renversé. D’autre part, katakana ム (mu) ressemble à triangle debout. S’il vous plaît ne vous trompez pas entre ces deux caractères. 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. Assurez-vous que cette partie monte légèrement. Donc votre ム (mu) ne devrait pas ressembler à ça. Les traits n°1 et 2 sont complètement connectés et le deuxième trait est une ligne droite. Donc s’il vous plaît ne faites pas quelque chose comme ça. Katakana メ (me) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. La partie la plus cruciale de ce caractère est de faire le trait n°2 petit et allant vers le bas. C’est pour différencier le katakana メ (me) et le katakana ナ (na) que vous avez déjà appris. Pour le katakana ナ (na), cette ligne est droite et de niveau, plus longue que pour le katakana メ (me). Donc si vous écrivez le katakana メ (me) comme ceci, ce n’est pas très clair si c’est le katakana メ (me) ou le katakana ナ (na), n’est-ce pas ? Donc assurez-vous que pour le katakana メ (me), vous fassiez le trait n°2 court et allant vers le bas. Katakana モ (mo) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. Le katakana モ (mo) ressemble un peu au hiragana も (mo). La différence est que pour le hiragana も (mo), cette partie dépasse alors que pour le katakana モ (mo) ça ne dépasse pas. Aussi l’extrémité du hiragana も (mo) remonte, ce qui n’est pas le cas pour le katakana モ (mo). Des fois je vois mes étudiants faire quelque chose comme ça à la fin du trait n°3. S’il vous plaît ne le faites pas, ok ? Le trait ne remonte pas, vous devez vous arrêter là. Pour les traits n°1 et 2, vous pouvez faire le n°2 légèrement plus long ou vous pouvez aussi les faire de la même longueur. Katakana ヤ (ya) Comme vous pouvez le voir, le katakana ヤ (ya) est très similaire au hiragana や (ya). La seule différence est cette partie. Et il n’y a pas de trait n°3 pour le katakana ヤ (ya). Ok, essayons le katakana ヤ (ya). 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Stop. Pour le hiragana や (ya) vous avez une courbe très douce ici, mais elle est très nette pour le katakana ヤ (ya). Et il n’y a pas de trait n°3 pour le katakana ヤ (ya). Donc merci de ne pas faire ça. Comme pour le hiragana や (ya), la fin du n°1 n’est pas sensé toucher le n°2. Donc attention de ne pas écrire quelque chose comme cela. Katakana ユ (yu) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. Vous pouvez faire cette partie légèrement en diagonale ou vous pouvez aussi la faire complètement droite comme ceci. C’est votre choix. Certaines personnes sont un peu troublées entre le katakana ユ (yu) et le katakana コ (ko). Mais comme vous le voyez pour le katakana ユ (yu), vous devez faire le deuxième trait un peu plus long. Donc faites attention de ne pas écrire votreユ (yu) comme le katakana コ (ko). Katakana ヨ (yo) 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. Comme le katakana ユ (yu) que nous venons d’apprendre, vous pouvez faire cette partie légèrement en diagonale ou c’est aussi bon de la faire complètement droite comme ceci. Encore une fois, c’est votre choix. Katakana ラ (ra) Nous avons déjà appris le katakana フ (fu) et pour écrire le katakana ラ (ra) vous devez seulement rajouter un trait supplémentaire au-dessus du katakana フ (fu). C’est tout. Ok, essayons le katakana ラ (ra). 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. Cette partie est légèrement incurvée et le trait n°1 est légèrement plus petit que cette partie du trait n°2. Katakana リ (ri) Le katakana リ (ri) est presque identique au hiragana り (ri). Mais la seule différence est que le hiragana り (ri) est plus incurvé. Et il a un coup de pinceau à la fin du trait n°1. Mais le katakana リ (ri) n’en a pas. Ok, essayons le katakana リ (ri). 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. C’est tout. La fin du n°1 ne remonte pas. Donc assurez-vous de vous arrêter ici. Aussi comme pour le hiragana り (ri), conservez ce caractère mince et élancé. S’il vous plaît, n’écrivez pas votre り (ri) comme ça. Sinon il ressemblera presque au katakana ソ (so). Katakana ル (ru) 1 (いち) Relâchez. 2 (に) Relâchez. Le début du trait n°2 est légèrement plus haut que le trait n°1. Et assurez-vous que votre trait n°1 soit légèrement incurvé. Donc merci de ne pas écrire votre ル (ru) comme ceci. Merci de ne pas faire les traits n°1 et 2 trop proches l’un de l’autre comme ceci. Ou trop loin l’un de l’autre comme ça. Katakana レ (re) Le katakana レ (re) ressemble à la partie droite du katakana ル (ru) que nous venons juste d’apprendre. Donnez-lui juste un peu plus de place en largeur. 1 (いち) Relâchez. C’est tout. Cette partie est légèrement incurvée. Donc assurez-vous que votre レ (re) ne ressemble pas à ça. Certaines personnes font la confusion entre le katakana レ (re) et le hiragana し (shi). Mais comme vous pouvez le voir, le hiragana し (shi) a une courbe très douce ici Mais d’autre part pour le katakana レ (re), cette partie est très anguleuse et pointue. Katakana ロ (ro) Comme vous pouvez le voir, le katakana ロ (ro) est un caractère très simple. On dirait presque un carré. Ok, essayons le katakana ロ (ro). 1 (いち) Stop. 2 (に) Stop. 3 (さん) Stop. Si vous faites ces deux parties allant juste un peu vers l’intérieur, votre ロ (ro) aura l’air plus joli. Mais il est également tout à fait correct de les faire tout droit comme ces deux-là. Faites juste attention de ne pas faire aller ces deux parties trop vers l’intérieur comme ceci. Sinon votre ロ (ro) n’aura plus du tout l’air d’un ロ (ro), donc faites attention. Katakana ワ (wa) Le katakana ワ (wa) ressemble à quelque chose que vous avez déjà appris, n’est-ce pas ? En effet, il ressemble au katakana ウ (u). La seule différence est qu’il n’y a pas de ligne courte qui pointe en haut pour le katakana ワ (wa). Ok, essayons le katakana ワ (wa). 1 (いち) Stop. 2 (に) Relâchez. C’est tout. Comme le katakana ウ (u), cette partie est joliment incurvée. Donc attention de ne pas écrire votre ワ (wa) comme ça. Le katakana ヲ (wo) du groupe des consonnes en W n’est plus utilisé en Japonais moderne. Je ne vais donc pas couvrir ce caractère dans cette leçon. Vous pouvez télécharger le tableau des katakana ainsi que les feuilles d’entrainement sur mon site web : Voulez-vous essayer d’apprendre le Japonais de base en ligne ? J’ai 3 mini-cours gratuits. Vous pouvez trouver toutes les informations dans la description en dessous de cette vidéo.

11 Replies to “All Katakana in 35 minutes! (with Timestamps) – Katakana alphabets with pronunciation”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© Copyright 2019. Amrab Angladeshi. Designed by Space-Themes.com.